Skip to content

Il y a onze mois, j'ai décidé de me lancer le défi de vivre une année sans plastique. Au cours de cette période, j'ai progressivement remplacé de nombreux articles en plastique à usage unique par des alternatives sans plastique, de la salle de bain à la cuisine, en passant par les articles à emporter.

J'ai fini par générer quelques déchets plastiques lorsque j'ai commencé à me renseigner sur les plastiques cachés, c'est-à-dire les plastiques camouflés ou intégrés dans un produit (par exemple, les joints en plastique dans les bouchons métalliques, les autocollants et les revêtements). Un autre défi concernait les plastiques qui semblaient inévitables ou "trop difficiles" à acheter sans plastique, comme l'achat d'un téléphone portable. Au lieu de faire des recherches et d'en acheter un d'occasion sur des sites comme Craigslist, le mien est arrivé emballé dans du plastique.

La quantité de plastique sur les rivages est un excellent rappel de l'importance de prendre des mesures supplémentaires pour réduire notre utilisation de plastique. Les plastiques à usage unique, tels que les bouteilles, les sacs d'épicerie et les emballages alimentaires, font partie des 12 articles les plus polluants qui jonchent les rivages du Canada. Nous pouvons faire une différence en réduisant notre consommation de plastique et en adoptant facilement des solutions sans plastique. Voici mes dix principaux conseils pour vous aider à vivre sans plastique :

  1. Les bouteilles d'eau. S'il y a un article que nous pouvons tous nous efforcer de réduire, ce sont les bouteilles d'eau. Avoir accès à de l'eau potable est une grande chance. Emportez une bouteille d'eau réutilisable et faites le plein de cet or liquide.
  2. Apportez votre propre. .. Vous voulez un café ? Apportez votre propre tasse. Vous prenez un plat à emporter ? Apportez votre propre récipient et demandez qu'on y mette votre nourriture, ou commandez votre nourriture "pour ici" et emballez-la vous-même.
  3. Achetez en gros. La plupart de vos articles préférés, qu'il s'agisse de snacks, de pâtes, d'ingrédients de cuisson ou de bonbons, sont disponibles en vrac. Évitez les emballages supplémentaires et remplissez un sac à fruits et légumes, un sac en papier ou un bocal réutilisable (pour les bocaux, apprenez à tarer votre bocal ici).
  4. Pensez frais. Les aliments congelés, les plats cuisinés, même les pommes ou les carottes préemballées, tout cela est très pratique mais s'accumule dans les emballages. Achetez plutôt des produits frais vendus en vrac et faites attention aux autocollants en plastique sur vos fruits et légumes.

    Achetez vos fruits et légumes en vrac, sans le sac en plastique transparent ; n'oubliez pas d'apporter votre propre sac d'épicerie réutilisable.
    Achetez vos fruits et légumes en vrac, sans le sac en plastique transparent ; n'oubliez pas d'apporter votre propre sac d'épicerie réutilisable.
  5. Réfléchissez avant d'acheter. Prenez le temps de décider si vous avez vraiment besoin de l'article, si vous pouvez l'acheter d'occasion ou s'il existe une autre solution sans emballage plastique.
  6. Faites-le. Les lotions, les gommages, les détergents pour le linge prennent chacun entre deux et dix minutes à préparer. Vous trouverez ici une excellente liste de recettes pour le nettoyage de la maison. N'oubliez pas d'acheter les ingrédients en carton, en vrac ou en verre.
  7. Demandez des options sans plastique. En tant que consommateur, votre voix est un outil puissant. Si vous ne voyez pas d'alternatives sans plastique dans votre magasin local, demandez à votre épicier d'en changer ou écrivez-lui.
  8. Évaluez les plastiques à usage unique dans votre maison. C'est un excellent exercice pour commencer. Y a-t-il des articles en plastique que vous ne gardez chez vous qu'un jour à un mois avant de les recycler ? Pourriez-vous réduire la consommation de certains de ces articles ou chercher des alternatives ?
  9. Vous ne savez pas par où commencer ? Commencez par quelques articles de la Dirty Dozen. Choisissez un des articles de la liste pour le réduire, le refuser ou le remplacer par une alternative sans plastique.
  10. Faites un nettoyage du littoral. Parfois, nous avons besoin de sortir pour nous vider la tête et nous rappeler pourquoi il est important de réduire notre consommation de plastique. Organisez un nettoyage du littoral avec votre famille ou un groupe d'amis. Quels types de déchets allez-vous trouver ? Quel impact ces déchets auraient-ils sur l'environnement s'ils n'étaient pas ramassés ?
Les bénévoles de Shoreline Cleanup et moi passons une heure à nettoyer notre lac local.
Les bénévoles de Shoreline Cleanup et moi passons une heure à nettoyer notre lac local.

Le Grand Nettoyage des rivages canadiens, présenté par Les Compagnies Loblaw Limitée et soutenu par Ricoh Canada, est une initiative de conservation conjointe de l'Aquarium de Vancouver et du WWF-Canada. Les nettoyages peuvent être effectués à tout moment de l'année, avec un groupe de n'importe quelle taille, partout où la terre rencontre l'eau.

Blogue de Tanya Otero, coordonnatrice de l'engagement des bénévoles pour le Grand Nettoyage des rivages canadiens à l'Aquarium de Vancouver. 

Posté le 18 novembre 2015 par Relations publiques

Rejoignez la liste de diffusion

Abonnez-vous à notre bulletin d'information pour recevoir des courriels sur les événements, les nouvelles sur les succès et les problèmes de l'océan, et les possibilités de nous soutenir.

Aidez à faire passer le message

Partagez cette page sur les médias sociaux et contribuez à faire passer le message de la conservation des océans.