Skip to content

DE NOUVELLESMISES À JOUR DES RAPPORTS SUR LES BALEINES !

L'une des expériences les plus passionnantes que l'on puisse vivre le long de notre côte est d'apercevoir une baleine dans la nature. Avec sa plateforme de rapport facile, son guide d'identification intégré et sa carte interactive des règlements sur les mammifères marins, l'application WhaleReport est l'accessoire parfait pour amplifier votre expérience d'observation des baleines. WhaleReport permet aux observateurs de signaler leurs observations de baleines facilement depuis leur téléphone, dès qu'ils voient une baleine. Ces informations sont essentielles pour la recherche sur la conservation et sont utilisées pour alerter les grands navires commerciaux de la présence de baleines sur leur route via le système d'alerte aux rapports de baleines (WRAS), réduisant ainsi le risque de collision avec les navires et de perturbation de leurs activités.

Notre réseau de plus de 7 300 citoyens scientifiques rapporte régulièrement leurs observations de baleines via l'application WhaleReport. Cependant, personne ne veut passer plus de temps à regarder son téléphone qu'à observer les baleines qu'il signale ! Nous reconnaissons le désir d'un système de rapport plus rapide et plus convivial sur l'application, et nous avons travaillé dur au cours de l'année dernière pour le rationaliser afin de rendre le processus de rapport d'observations plus efficace.Nous avons modifié les descriptions des champs de données afin de clarifier les informations requises lors du signalement et supprimé les informations superflues (telles que la vitesse du vent et l'état de la mer), ce qui permet de gagner quelques minutes sur le temps nécessaire pour soumettre un signalement. Cela signifie plus d'observation des baleines et moins de rapports, tout en faisant une différence pour les baleines ! La nouvelle interface utilisateur simplifiée devrait encourager davantage de membres des communautés côtières à signaler leurs observations en temps réel, ce qui se traduira par un plus grand nombre d'alertes WRAS visant à réduire le risque de collision avec des navires et de perturbation de l'environnement.

Nous reconnaissons également le dévouement de notre réseau d'observation et souhaitons démontrer l'impact positif des rapports d'observation sur les populations de baleines en Colombie-Britannique et dans l'État de Washington. Elle contient une carte des observations de baleines signalées au cours du mois écoulé, une carte des alertes WRAS générées par ces rapports, une liste des meilleurs observateurs du mois, des photos soumises par les observateurs, ainsi qu'un résumé des actualités et des recherches récentes sur les baleines.

Ces nouvelles mises à jour ne manqueront pas de faire parler d'elles ! Veuillez mettre à jour votre application WhaleReport avec la dernière version, et joyeux rapport sur les baleines ! Avant de partir sur l'eau, prenez 5 minutes pour télécharger l'application et la configurer en entrant vos coordonnées. Nous n'utiliserons vos coordonnées que pour vous poser des questions de suivi sur vos rapports d'observation et nous ne vous contacterons pas pour des raisons promotionnelles. N'oubliez pas que vous pouvez également signaler vos observations sur votre ordinateur à l'aide de notre application web en visitant WhaleReport (wildwhales.org).

APERÇU DES OBSERVATIONS DU MOIS DE MAI

De gauche à droite : crédit photo : Kumiko Hawkes, orques de Bigg ; Kathleen Durant, marsouin commun ; Val Watson, orques résidentes du Sud.

VOS RAPPORTS D'OBSERVATION ONT UN IMPACT IMPORTANT !

Merci d'avoir pris le temps de signaler vos observations ! Les rapports d'observation des scientifiques citoyens comme vous sont essentiels pour la surveillance et la protection des cétacés (baleines, dauphins et marsouins) et des tortues de mer en danger dans nos eaux.

La surveillance fréquente de la distribution et de l'abondance des cétacés et des tortues de mer est essentielle pour comprendre l'état de leurs populations et les menaces auxquelles elles sont confrontées. Cependant, l'étendue et l'éloignement de notre littoral peuvent rendre difficile l'évaluation fréquente de ces populations par le biais d'études scientifiques traditionnelles. Comme solution, Ocean Wise gère le Ocean Wise Sightings Network (OWSN), un réseau diversifié et dévoué de membres de la communauté côtière qui
rapportent régulièrement leurs observations à WhaleReport afin de soutenir la recherche axée sur la conservation.

La base de données OWSN est la principale source d'information sur la présence des cétacés en Colombie-Britannique. Depuis 1999, des sous-ensembles de cette base de données ont permis de soutenir des centaines de projets de recherche axés sur la conservation.

RAPPORTS D'OBSERVATION DANS VOTRE RÉGION

En plus de soutenir la recherche, les rapports d'observation en temps réel sont envoyés aux grands navires via le système d'alerte aux rapports de baleines (WRAS). Le WRAS diffuse en privé des informations pertinentes sur la présence de baleines aux grands navires commerciaux tels que les cargos, les pétroliers, les bateaux de croisière et les ferries. Les informations sur la présence des baleines proviennent de WhaleReport, de la coopérative de données Acartia (Acartia.io), d'hydrophones et de caméras infrarouges.

Les alertes informent les navires de la présence de baleines à proximité, ce qui leur permet de prendre des mesures d'atténuation adaptatives, telles que le ralentissement ou le changement de cap, afin de réduire le risque de collision et de perturbation.

Carte des observations mensuelles de cétacés :

Zoomer et dézoomer pour voir quelles espèces ont été repérées et où.

Carte des alertes envoyées via le système d'alerte des rapports de baleines:

Zoom avant et arrière pour visualiser les endroits où des alertes ont été envoyées aux grands navires concernant la présence de cétacés.

VOS RAPPORTS EN TEMPS RÉEL PROTÈGENT LES BALEINES !

12 des 23 espèces de cétacés (baleines, dauphins et marsouins) que l'on trouve en Colombie-Britannique sont actuellement inscrites sur la liste des espèces "en péril" de la loi canadienne sur les espèces en péril. Les collisions et les perturbations causées par les navires sont considérées comme des menaces majeures pour le rétablissement des 12 espèces répertoriées.

Les cétacés peuvent être heurtés et mortellement blessés par les navires. Des études ont démontré que la probabilité de heurter des cétacés augmente avec la vitesse du navire. Les navires naviguant à moins de 10 nœuds ont un faible risque de heurter et de blesser mortellement un cétacé, alors que les navires naviguant à plus de 17,5 nœuds augmentent considérablement ce risque. La réduction de la vitesse en présence de cétacés laisse plus de temps à l'animal pour éviter le navire qui arrive et au navire pour ajuster sa trajectoire.

Les cétacés sont également affectés par la présence et le bruit des navires. Les navires peuvent perturber ou altérer les activités essentielles à la survie, telles que la recherche de nourriture, la plongée, le repos, l'évitement des prédateurs, la communication, la socialisation, l'accouplement et l'allaitement des petits. Le bruit des navires peut généralement être réduit en opérant à une vitesse inférieure à celle de la cavitation et en évitant les accélérations rapides, ainsi qu'en gardant une distance de 200 m ou plus des cétacés (400 m ou plus pour les orques
!).

Le WRAS aide les grands navires à atténuer leur impact sur les populations vulnérables de cétacés en les sensibilisant à la présence de baleines et en leur donnant le temps d'adopter des mesures d'atténuation telles que le ralentissement ou la déviation de leur trajectoire.

Ce projet a été partiellement financé par le gouvernement du Canada dans le cadre du programme d'intendance de l'habitat de Pêches et Océans Canada.

Ce projet a été partiellement financé par le gouvernement du Canada dans le cadre du Programme de conservation des habitats de Pêches et Océans Canada

Posté le 3 juin 2024 par Rosemary Newton

Rejoignez la liste de diffusion

Abonnez-vous à notre bulletin d'information pour recevoir des courriels sur les événements, les nouvelles sur les succès et les problèmes de l'océan, et les possibilités de nous soutenir.

Aidez à faire passer le message

Partagez cette page sur les médias sociaux et contribuez à faire passer le message de la conservation des océans.